Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/festivaluq/www/config/ecran_securite.php on line 283
Edito Pierre-Henri Arnstam - Festival du Film de Sarlat

27ème édition du 13 au 17 novembre 2018

Festival du Film de Sarlat

Edito Pierre-Henri Arnstam

Lorsqu’il y a huit ans, à l’initiative d’Annick Sanson et d’Arnaud Vialle, j’ai accepté de présenter ma candidature à la présidence de l’association du Festival du Film de Sarlat, j’avais précisé que ma venue était liée à celle d’un Délégué général avec lequel j’avais travaillé depuis 2004 au Festival Biarritz Amérique latine. J’ai connu Marc Bonduel bien avant, à France Télévisions, et sa venue à Sarlat a été déterminante pour que le Festival évolue professionnellement. C’est ainsi que le cinéma Rex a retrouvé son rôle pour la gestion économique des entrées et l’accueil des festivaliers. Avec, depuis quatre ans, une transformation complète de l’offre au public dont il faut remercier Arnaud Vialle, ses partenaires et son équipe. C’est ainsi que les nouvelles relations avec les distributeurs établis par Marc ont facilité l’élargissement des propositions cinématographiques. C’est ainsi que l’organisation de la petite équipe dirigée par Marc a donné une image plus professionnelle aux festivaliers. C’est ainsi enfin que nous avons eu la chance que Marc sélectionne des films de grandes qualités, français comme venus du monde entier, avec une diversité de genre et de style. Choix très appréciés par les nombreux amateurs de cinéma, qui ont, depuis 2010, un accès aux salles beaucoup plus important que lors de la période précédente. Si je consacre cet éditorial à Marc Bonduel, c’est parce qu’il a décidé de se retirer, à la fin de l’année, après neuf festivals d’une qualité constante. C’est évidemment un choix que je regrette, et je tiens à le remercier très chaleureusement de toutes ces belles années que nous avons partagées à Sarlat. Depuis plusieurs mois, j’ai préparé la succession de Marc, avec son aide indispensable. Un nouveau Délégué général sera présent à Sarlat en ce mois de novembre. Il prendra ses fonctions en 2019. Une fois encore, les amoureux du cinéma vont pouvoir se réjouir des propositions cinématographiques que Marc a choisies cette année. De leur côté, les 600 lycéens et 70 professeurs, vont découvrir, grâce au programme élaboré par Rafael Maestro et Annick Sanson, l’univers de l’animation, avec notammment un film magnifique, « La tortue rouge » de Michael Dudok de Wit.

Bon Festival, bonnes projections

Pierre-Henri Arnstam
Président du Festival du film de Sarlat

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.