Les Archives du Festival

2013, 22ème édition

Et la salamandre d'or est décernée à...

Palmarès 2013

Longs métrages

Salamandre d'Or : Prix du Public

« L'épreuve d'une vie » de Nils Tavernier.

Prix des lycéens

« Les Garçons et Guillaume, à table ! » de Guillaume Gallienne.

Jury Jeune Sony Playstation

Prix du Jury Jeune

« Casse-tête chinois » de Cédric Klapisch.

Prix d'interprétation féminine

Karin Viard pour son rôle dans « Lulu femme nue » de Sólveig Anspach.

Prix d'interprétation masculine

Guillaume Gallienne pour son rôle dans « Les garçons et Guillaume, à table ! ».

Courts métrages

Prix du meilleur court métrage

« La fugue » de Jean-Bernard Marlin.

Mention spéciale du jury

« Mademoiselle Kiki et les Montparnos » d'Amélie Harrault.

Prix des films réalisés par les lycéens

Premier Prix

Lycée Leconte de Lisle à Sainte-Clothilde (La Réunion) pour « Loops ».

Deuxième Prix

Lycée Merleau Ponty à Rochefort pour « Un non veut dire non ».

Troisième Prix

Lycée La Source à Meudon pour « A wonderful word ».

Souvenirs, souvenirs

Galerie photos 2013

Cette galerie sera publiée prochainement

cette année-là...

La Sélection 2013

Sélection officielle

Film d'ouverture - « Angélique » d'Ariel Zeitoun

Avec Gérard Lanvin, Nora Arnezeder, Tomer Sisley, Simon Abkarian.

Le destin incroyable d’Angélique une jeune fille aussi belle qu’insoumise, qui trouvera dans son amour pour Joffrey de Peyrac la force de combattre l’injustice et la tyrannie dans un siècle en proie aux luttes de pouvoir, aux inégalités et à l’oppression...

« Casse-tête chinois » de Cédric Klapisch

Avec Audrey Tautou, Romain Duris, Cécile de France, Kelly Reilly.

On retrouve Xavier avec Wendy, Isabelle et Martine quinze ans après l’Auberge Espagnole et dix ans après les Poupées Russes. Tout paraissait si simple alors mais la vie de Xavier ne cessera de prendre des détours inattendus entre Paris et New-York. Il cherche son chemin dans ce joyeux bordel pour trouver sa place en tant qu’homme et aussi en tant que père. Et qui sait, peut-être est-ce justement la folie de New-York qui permettra à Xavier de résoudre, enfin, le véritable casse-tête chinois qu’est sa vie !

« De toutes nos forces » de Nils Tavernier

Avec Jacques Gamblin, Alexandra Lamy, Fabien Héraud.
En sélection au festival international du film de Toronto 2013.

Comme tous les adolescents, Julien rêve d’aventures et de sensations fortes. Mais lorsqu’on vit dans un fauteuil roulant, ces rêves là sont difficilement réalisables. Pour y parvenir, il met au défi son père de concourir avec lui au triathlon « Ironman » de Nice une des épreuves sportives les plus difficiles qui soit. Autour d’eux, c’est toute une famille qui va se reconstruire pour tenter d’aller au bout de cet incroyable exploit.

« Suzanne » de Katell Quillévéré

Avec Sara Forestier, François Damiens, Adèle Haenel.
En sélection à la Semaine de la critique du festival de Cannes 2013.

Le récit d’un destin. Celui de Suzanne et des siens. Les liens qui les unissent, les retiennent et l’amour qu’elle poursuit jusqu’à tout abandonner derrière elle...

« L'amour est un crime parfait » d'Arnaud Larrieu et Jean-Marie Larrieu

Avec Mathieu Amalric, Karin Viard, Maïwenn, Denis Podalydès, Sara Forestier.
En sélection au festival du film international de Toronto 2013.
En sélection au festival international du film de San Sebastian 2013.

Professeur de littérature à l’université de Lausanne, Marc a la réputation de collectionner les aventures amoureuses avec ses étudiantes.Quelques jours après la disparition de la plus brillante d’entre elles qui était sa dernière conquête, il rencontre Anna qui cherche à en savoir plus sur sa fille disparue...

« Lulun femme nue » de Solveig Anspach

Avec Karin Viard, Bouli Lanners, Claude Gensac.

À la suite d’un entretien d’embauche qui se passe mal, Lulu décide de ne pas rentrer chez elle et part en laissant son mari et ses trois enfants. Elle n’a rien prémédité, ça se passe très simplement. Elle s’octroie quelques jours de liberté, seule, sur la côte, sans autre projet que d’en profiter pleinement et sans culpabilité. En chemin, elle va croiser des gens qui sont, eux aussi, au bord du monde un drôle d’oiseau couvé par ses frères, une vieille qui s’ennuie à mourir et une employée harcelée par sa patronne… Trois rencontres décisives qui vont aider Lulu à retrouver une ancienne connaissance qu’elle a perdu de vue elle-même.

« Les garçons et Guillaume, à table ! » de Guillaume Gallienne

Avec Guillaume Gallienne, André Marcon, Françoise Fabian.
En sélection à la Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes 2013.

Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant "Les garçons et Guillaume, a table !" et la dernière fois que je lui ai parle au téléphone, elle raccroche en me disant "Je t’embrasse ma chérie" , eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

Film de clôture « Prêt à tout » de Nicolas Cuche

Avec Max Boublil, Aïssa Maïga, Patrick Timsit, Chantal Lauby.

À 30 ans, Max a fait fortune sur internet avec ses deux potes et profite de la vie au soleil. Mais il se lasse de cette vie et ne cesse de penser à son amour de fac, Alice, une fille pétillante, engagée, pleine d’idéaux... qui ne s’est jamais intéressée à lui. Pour se rapprocher d’Alice, Max rachète l’usine en faillite dans laquelle elle travaille. Et sans jamais dévoiler sa fortune ni son nouveau statut de patron, il se fait passer pour un simple ouvrier. Prêt à tout, il dépense sans compter pour faire le bonheur d’Alice, de son fils Valentin et de tous les ouvriers de l’usine ; Il abandonne sa vie de millionnaire pour travailler à la chaîne et ne cesse de mentir par peur de décevoir.

Sélection Tour du Monde

« Des étoiles » de Dyana Gaye (Sénégal)

Avec Souleymane Seye Ndiaye, Ralph Amoussou, Maya Sansa.
En sélection au festival international du film de Toronto 2013.

Entre Turin, Dakar et New York, les destins de Sophie, Abdoulaye et Thierno se croisent, se font écho et dessinent une constellation de l’exil. Thierno, 19 ans, voyage pour la première fois en Afrique. Sophie, 24 ans, quitte Dakar pour rejoindre son mari Abdoulaye à Turin. Mais entre-temps, Abdoulaye est déjà parti à New-York par l’intermédiaire d’un réseau de passeurs. A travers trois personnages, Des étoiles nous fait voyager dans la diversité des villes parcourues et nous confronte aux réalités et aux espoirs de l’émigration contemporaine.

« Don Jon » de Joseph Gordon-Levitt (Etats-Unis)

avec Joseph Gordon-Levitt, Scarlett Johansson, Julianne Moore, Rob Brown, Tony Danza, Glenne Headly, Brie Larson.
En sélection au festival du film de Sundance 2013.
En sélection au festival international du film de Toronto 2013.

Jon Martello est un jeune homme athlétique, séduisant et séducteur. Ses amis l’appellent Don Jon en raison de son talent à « lever » une nouvelle fille chaque weekend, mais même les rencontres les plus excitantes ne valent pas les moments solitaires qu’il passe devant son ordinateur à regarder des films pornographiques. Barbara Sugarman est une jeune femme lumineuse, ravissante et un brin vieux jeu. Nourrie aux comédies romantiques hollywoodiennes, elle est bien décidée à trouver son Prince Charmant et partir avec lui sur son cheval blanc. Chacun ayant des attentes illusoires sur le sexe opposé, Jon et Barbara vont devoir lutter contre un monde de fantasmes véhiculé par les médias dans le but d’espérer trouver une véritable intimité.

« Eka et Natia, Chronique d'une jeunesse géorgienne » de Nana Ekvtimishvili et Simon Groß (Géorgie)

Avec Lika Babluani, Mariam Bokeria, Zurab Gogaladze, Data Zakareishvili, Giorgi Aladashvili.
En sélection « Forum » à la Berlinale 2013.

Inséparables, Eka et Natia vivent à Tbilissi, en Géorgie, au lendemain de l’effondrement de l’Union soviétique. À 14 ans, elles vivent le quotidien des jeunes filles de leur âge, dans la rue, à l’école, avec les amis ou la famille. Confrontées à la domination des hommes, elles luttent pour leur liberté avec l’énergie et la force de la jeunesse.

« Fruitvale station » de Ryan Coogler (Etats-Unis)

Avec Michael B. Jordan, Melonie Diaz.
En compétition au festival du film de Sundance 2013 Grand Prix du Jury.
En compétition au festival du cinéma américain de Deauville 2013 Prix de la révélation Cartier, Prix du Public.
En sélection Un certain Regard au festival de Cannes 2013 Prix du regard vers l’avenir.

Le 1er janvier 2009 au matin, Oscar Grant, 22 ans, croise des agents de police dans la station de métro Fruitvale, San Francisco. Cette rencontre va transformer un inconnu en fait divers. Le film raconte les vingt quatre heures qui ont précédé cette rencontre.

« Girafada » de Rani Massalha (Palestine)

Avec Saleh Bakri, Roschdy Zem, Laure de Clermont.

Yacine est vétérinaire dans le dernier zoo de Palestine. Il vit seul avec son fils de 10 ans, Ziad. Celui-ci a un lien particulier avec les deux girafes du zoo, il semble être le seul à pouvoir communiquer avec elles. Une nuit, après un raid aérien dans la région, le mâle meurt. Rita, la femelle, ne peut pas vivre seule et se laisse doucement mourir au grand désespoir de Ziad. Yacine doit de toute urgence lui trouver un nouveau compagnon. Mais le seul zoo qui pourrait l’aider se trouve à Tel-Aviv…

« Henri » de Yolande Moreau (Belgique)

Avec Candy Ming, Pippo Delbono.
En sélection à la Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes 2013.

Henri, la cinquantaine, d’origine italienne, tient avec sa femme Rita un petit restaurant près de Charleroi, « La Cantina ». Une fois les clients partis, Henri retrouve ses copains, Bibi et René, des piliers de comptoirs ; ensemble ils tuent le temps devant quelques bières en partageant leur passion commune, les pigeons voyageurs. Rita meurt subitement, laissant Henri désemparé. Leur fille Laetitia propose alors à Henri de se faire aider au restaurant par un « papillon blanc », comme on appelle les résidents d’un foyer de personnes handicapées mentales proche de « La Cantina ». Rosette est de ceux-là. Elle est joyeuse, bienveillante et ne voit pas le mal. Son handicap est léger, elle est simplement un peu « décalée ». Elle rêve d’amour, de sexualité et de normalité. Avec l’arrivée de Rosette, une nouvelle vie s’organise.

« La belle vie » de Jean Denizot (France)

Avec Zacharie Chasseriaud, Jules Pélissier, Solène Rigot.
En sélection « Venice Days » à la Mostra de Venise 2013.

Dix années que Sylvain et Pierre se cachent avec leur père sur les routes de France, après le divorce parental et les décisions judiciaires qui ont poussé Yves à la clandestinité. Mais les enfants ont grandi, et la cavale, sans fin, les prive des rêves et des joies de leur âge. Quand le filet se resserre et qu’il faut fuir à nouveau, Pierre, l’aîné, disparaît. Seul avec son père sur une île de la Loire, Sylvain rencontre Gilda première fille, premiers regards tendres et première étape sur le chemin de la belle vie, la sienne.

« Layla » de Pia Marais (Afrique du Sud)

Avec Rayna Campbell, August Diehl, Rapule Hendricks.
En compétition à la Berlinale 2013 Mention du jury.

Au cœur de l’Afrique du Sud, Layla, mère célibataire de 27 ans, vient d’être engagée dans une société spécialisée dans la détection de mensonges, située à plusieurs centaines de kilomètres de son domicile. Une nuit, alors qu’elle prend la route avec son jeune fils Kane, Layla heurte un homme en voiture. Un accident fatal, sous les yeux de l’enfant, à qui elle intime l’ordre de garder le silence, la fera soudainement sombrer dans la paranoïa, et la peur d’être démasquée. Layla est encore plus rongée par la culpabilité, lorsqu’elle comprend que Pienaar, un jeune homme serviable et charismatique, rencontré sur son lieu de travail, est le fils de l’homme accidenté...

« Le géant égoïste » de Clio Barnard (Angleterre)

Avec Conner Chapman, Shaun Thomas, Sean Gilder.
En sélection à la Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes 2013.
En sélection au festival international du film de Toronto 2013.
En compétition au festival du film britannique de Dinard 2013 Grand prix du Jury.

Arbor, 13 ans, et son meilleur ami Swifty habitent un quartier populaire de Bradford, au Nord de l’Angleterre. Renvoyés de l’école, les deux adolescents rencontrent Kitten, un ferrailleur du coin. Ils commencent à travailler pour lui, collectant toutes sortes de métaux usagés. Kitten organise de temps à autre des courses de chevaux clandestines. Swifty éprouve une grande tendresse pour les chevaux et a un véritable don pour les diriger, ce qui n’échappe pas au ferrailleur. Arbor, en guerre contre la terre entière, se dispute les faveurs de Kitten, en lui rapportant toujours plus de métaux, au risque de se mettre en danger. L’amitié des deux garçons saura-t-elle résister au Géant Egoïste ?

« Les drôles de poissons chats », de Claudia Sainte-Luce (Mexique)

Avec Ximena Ayala, Lisa Owen, Sonia Franco, Wendy Guilen.
En sélection « Cinéastes du présent » au festival du film de Locarno Prix du jury des Jeunes.
En sélection au festival international du film de Toronto 2013
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique), catégorie "Discovery".
En sélection au festival Biarritz-Amérique latine Prix d’interprétation féminine remis à l’ensemble des actrices du film.

Claudia a 22 ans et vit seule dans une grande ville du Mexique. Une nuit, elle atterrit aux urgences de l’hôpital pour une crise d’appendicite. Elle y rencontre Martha, qui occupe le lit voisin. Martha a 46 ans, 4 enfants, et une inépuisable joie de vivre malgré sa maladie. Touchée par cette jeune femme solitaire, Martha invite Claudia à habiter chez elle à sa sortie de l’hôpital. Claudia est d’abord désorientée par l’organisation parfois chaotique de la maisonnée, mais trouve progressivement sa place dans la tribu. Et tandis que la santé de Martha s’affaiblit, le lien de Claudia avec chaque membre de la famille se renforce jour après jour.

« Les Interdits » d'Anne Weil et Philippe Kotlarski (Russie, Israël)

Avec Soko, Jérémie Lippman.

1979. Carole et Jérôme ont 20 ans et partent en voyage organisé à Odessa, derrière le rideau de fer. Ils sont cousins et se prétendent fiancés. Le jour, simples touristes, ils visitent monuments et musées. Le soir, ils faussent compagnie au groupe et rencontrent clandestinement des refuzniks, Juifs harcelés par le régime soviétique pour avoir voulu quitter le pays. Ils découvrent un monde inconnu, brutal et absurde. Si Carole est animée par l’engagement et le goût du risque, pour Jérôme, la vraie motivation de ce voyage, c’est Carole.

« Only lovers left alive » de Jim Jarmusch (Etats-Unis)

Avec Tom Hiddleston, Tilda Swinton, Mia Wasikowska, John Hurt. En sélection officielle au festival de Cannes 2013. En sélection au festival international du film de Toronto 2013.

Dans les villes romantiques et désolées que sont Détroit et Tanger, Adam, un musicien underground, profondément déprimé par la tournure qu’ont prise les activités humaines, retrouve Eve, son amante, une femme endurante et énigmatique. Leur histoire d’amour dure depuis plusieurs siècles, mais leur idylle débauchée est bientôt perturbée par l’arrivée de la petite sœur d’Eve, aussi extravagante qu’incontrôlable. Ces deux êtres en marge, sages mais fragiles, peuvent-ils continuer à survivre dans un monde moderne qui s’effondre autour d’eux ?

« Pelo Malo » de Mariana Rondón (Venezuela)

Avec Samantha Castillo, Samuel Lange, Beto Benites.
En compétition au festival international du film de San Sebastián 2013 Concha de oro du meilleur film.

J’ai neuf ans et je suis mal coiffé. J’ai trente ans et un étrange enfant. Si je me peigne, ma maman va m’aimer. S’il continue comme ça, je vais le donner à sa grand-mère. Pourvu qu’elle ne m’abandonne pas.

« Short term 12 » de Destin Cretton (Etats-Unis)

Avec Brie Larson, John Gallagher Jr., Kaitlyn Dever, Rami Malek.
En compétition internationale au festival du film de Locarno 2013
Mention spéciale du Jury et Prix de la meilleure interprétation féminine pour Brie Larson.
En compétition au festival du cinéma américain de Deauville 2013.

Jeune fille volontaire, Grace est à la tête du "Short term 12", un centre pour adolescents en difficulté. Cette année encore, elle accueille formateurs et pensionnaires et doit laisser partir les jeunes parvenus à leur majorité. Mais Marcus ne semble pas prêt à sortir. Sammy, lui, n’arrive toujours pas à calmer ses accès de colère. Et Grace saura-t-elle amadouer Jayden, fillette tourmentée dont les problèmes la renvoient à sa propre adolescence, pas si lointaine ?

« Tel père tel fils » de Hirokazu Kore-Eda (Japon)

Avec Fukuyama Masaharu, Ono Machiko, Maki Yoko, Lily Franky.
En sélection officielle au Festival de Cannes 2013 Prix du Jury.
En sélection au festival international du film de Toronto 2013.

Ryoata, un architecte obsédé par la réussite professionnelle, forme avec sa jeune épouse et leur fils de 6 ans une famille idéale. Tous ses repères volent en éclats quand la maternité de l’hôpital où est né leur enfant leur apprend que deux nourrissons ont été échangés à la naissance le garçon qu’il a élevé n’est pas le sien et leur fils biologique a grandi dans un milieu plus modeste…

« The Lunchbox » de Ritesh Batra (Inde)

Avec Irrfan Khan, Nimrat Kaur, Nawazuddin Siddiqui.
En sélection à la semaine de la critique du Festival de Cannes 2013.
En sélection au festival international du film de Toronto 2013.

Ila, une jeune femme délaissée par son mari, se met en quatre pour tenter de le reconquérir en lui préparant un savoureux déjeuner. Elle confie ensuite sa lunchbox au gigantesque service de livraison qui dessert toutes les entreprises de Bombay. Le soir, Ila attend de son mari des compliments qui ne viennent pas. En réalité, la Lunchbox a été remise accidentellement à Saajan, un homme solitaire, proche de la retraite. Comprenant qu’une erreur de livraison s’est produite, Ila glisse alors dans la lunchbox un petit mot, dans l’espoir de percer le mystère.

« Un week-end à Paris » de Roger Michell (Grande-Bretagne)

Avec Jim Broadbent, Lindsay Duncan.
En compétition au festival international du film de San Sebastián 2013 Concha de plata pour le meilleur acteur Jim Broadbent.

Un couple anglais vient à Paris fêter leurs trente ans de mariage. Ils redécouvrent la ville, mais aussi l’humour, la fantaisie, et le plaisir d’être ensemble.

« Deux automnes trois hivers » de Sébastien Betbeder (France)

Avec Vincent Macaigne, Maud Wyler, Bastien Bouillon.
En sélection ACID au festival de Cannes 2013.

A 33 ans, Arman a décidé de changer de vie. Pour commencer il court. C’est un bon début. Amélie poursuit la sienne (de vie) et court, elle aussi. La première rencontre est un choc. La seconde sera un coup de couteau en plein cœur.

Sélection Courts métrages

« Atlantic avenue » de Laure de Clermont-Tonnerre

Comment une adolescente handicapée décide de vivre sa première expérience sexuelle avec un jeune prostitué marginal...

« Guillaume le désespéré » de Bérenger Thouin

C’est l’histoire d’un homme qui va traverser la guerre de 14-18 comme une furie.

« La Fugue » de Jean-Bernard Marlin

Lakdar, éducateur dans un foyer pour mineurs délinquants à Marseille, accompagne au tribunal sa jeune protégée, Sabrina, jugée pour une ancienne affaire. Il part confiant, convaincu que leurs efforts seront récompensés...

« Mademoiselle Kiki et les Montparnos » d'Amélie Harrault

"Kiki de Montparnasse" était la muse infatigable des grands peintres avant-gardistes du début du XXe siècle. Témoin incontestable d’un Montparnasse flamboyant, elle s’émancipera de son statut de simple modèle et deviendra reine de la nuit, peintre, dessinatrice de presse, écrivain et chanteuse de cabaret.

« Ogres niais » de Bernard Blancan

Un drôle de village. Les gens marchent, parlent, bougent comme des enfants. Il est question d’une grotte, d’une machine pour détruire un village, de pouvoirs magiques, d’argent, de négociations, de prison, de mort, de pouvoir tout court… d’actualité, quoi.

« Suzanne » de Wilfried Méance

La vie de Suzanne va changer pour toujours. Personne ne s’en aperçoit...

L’édition 2020 du Festival était prévue du 10 au 14 novembre !

La situation sanitaire nous a conduit à son annulation, les rassemblements étant interdits et les cinémas fermés par décision administrative.

Vous attendiez de découvrir en avant première, comme chaque année, une trentaine de longs métrages issus du monde entier, mais malheureusement ce ne sera pas possible. Mais, lorsque les salles de cinéma ouvriront à nouveau, nous vous informerons sur les sorties de films sélectionnés, via nos réseaux sociaux.  

Allez les voir, vous participerez ainsi sur tout le territoire au plaisir de partager des découvertes, des émotions, comme si vous étiez dans les salles du Rex à Sarlat, où nous nous retrouverons pour la prochaine édition du Festival, du 9 au 13 novembre 2021.

Rendez-vous du 9 au 13 novembre 2021

Nous sommes au regret de vous annoncer l'annulation de la 29ème édition du festival qui devait se tenir du 10 au 14 novembre 2020.

Nouvelle identité, nouveau site, nouvelle édition… Tout ceci demande un peu de temps et cette page n’est pas encore disponible. Nous vous invitons à revenir prochainement pour en découvrir le contenu.

Ne manquez pas la suite