Les Archives du Festival

2015, 24ème édition

Et la salamandre d'or est décernée à...

Palmarès 2015

Longs métrages

Salamandre d'Or : Prix du Public

« Demain » de Cyril Dion et de Mélanie Laurent.

Prix des lycéens

« Rosalie Blum » de Julien Rappeneau.

Jury Jeune Sony Playstation

Prix du Jury Jeune

« Arrêtez-moi là » de Gilles Bannier.

Prix d'interprétation féminine

Noémie Lvovsky pour son rôle dans « Rosalie Blum » de Julien Rappeneau.

Prix d'interprétation masculine

Benjamin Lavernhe pour son rôle dans « Le Goût des Merveilles » d’Eric Besnard.

Courts métrages

Prix du meilleur court métrage

« Sous tes doigts » de Marie-Christine Courtès.

Prix des films réalisés par les lycéens

Lycée de la Communication à Metz pour « La Nuit ».

Lycée Leconte de Lisle à St Denis de la Réunion pour « Naufrage ».

Souvenirs, souvenirs

Galerie photos 2015

Cette galerie sera publiée prochainement

cette année-là...

La Sélection 2015

Sélection officielle

Film d'ouverture « Un + une » de Claude Lelouch

Avec Jean Dujardin, Elsa Zylberstein, Christophe Lambert, Alice Pol.
Projection en présence de Claude Lelouch, Jean Dujardin, Elsa Zylberstein et Alice Pol.

Antoine ressemble aux héros des films dont il compose la musique. Il a du charme, du succès, et traverse la vie avec autant d’humour que de légèreté. Lorsqu’il part en Inde travailler sur une version très originale de Roméo et Juliette, il rencontre Anna, une femme qui ne lui ressemble en rien, mais qui l’attire plus que tout. Ensemble, ils vont vivre une incroyable aventure…

« Demain » de Cyril Dion et Mélanie Laurent, documentaire

Projection en présence de Cyril Dion

Mélanie Laurent et Cyril Dion se lancent dans un road trip à sillonner le monde. Ce film est le premier à montrer une vision positive du futur à partir des meilleures pratiques du présent, dans les domaines de l’agriculture, de l’énergie, de l’habitat, de l’éducation, de l’économie et de la démocratie.

« Les saisons » de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, documentaire

Projection en présence de Jacques Cluzaud, Stéphane Durand et Gilbert Cochet.

Chronique poétique de l’Europe depuis 15 000 ans filmée exclusivement du point de vue des animaux. Symphonie naturelle sur les mystères des forêts, des plaines et des montagnes. De l’antre du loup cachée au plus profond de la forêt primaire jusqu’au cœur des grandes cités, Les Saisons est une source d’émerveillement et une voie pour une possible réconciliation avec nos voisins de planète.

« Rosalie Blum » de Julien Rappeneau

Avec Noémie Lvovsky, Kyan Khojandi, Alice Isaaz, Anémone, Philippe Rebbot.
Projection en présence de Julien Rappeneau, Noémie Lvovsky, Alice Isaaz et Michaël Gentile.

Vincent Machot connaît sa vie par coeur. Il la partage entre son salon de coiffure, son cousin, son chat, et sa mère bien trop envahissante. Mais la vie réserve parfois des surprises, même aux plus prudents...Il croise par hasard Rosalie Blum, une femme mystérieuse et solitaire, qu’il est convaincu d’avoir déjà rencontrée. Mais où ? Intrigué, il se décide à la suivre partout, dans l’espoir d’en savoir plus. l ne se doute pas que cette filature va l’entraîner dans une aventure pleine d’imprévus où il découvrira des personnages aussi fantasques qu’attachants. Une chose est sûre la vie de Vincent Machot va changer…

« Tout pour être heureux » (Salut les amoureux) de Cyril Gelblat

Avec Manu Payet, Audrey Lamy, Aure Atika.
Projection en présence de Cyril Gelblat, Aure Atika, Manu Payet et Audrey Lamy.

Près 10 ans de mariage, Antoine quitte Alice pour une histoire sans lendemain. Lorsque sa femme lui confie par surprise la garde de ses deux filles pendant 15 jours, il se retrouve à faire face à un continent inconnu...Ses enfants.

« Le goût des merveilles » d'Eric Besnard

Avec Virginie Efira, Benjamin Lavernhe.
Projection présence de Eric Besnard, Virginie Efira, Benjamin Lavernhe.

Depuis que son mari est décédé Louise vit seule avec ses deux enfants dans l’exploitation de poiriers qu’elle a hérité de son mari. Un soir, sur la route, elle renverse un homme...

« Arrêtez-moi là » de Gilles Bannier

Avec Reda Kateb, Léa Drucker et Gilles Cohen.
Projection en présence de Gilles Bannier, Reda Kateb, Anne Derré.

Chauffeur de taxi à Nice, Samson Cazalet, la trentaine, charge une cliente ravissante à l’aéroport. Un charme réciproque opère. Le soir même, la fille de cette femme disparaît et des preuves accablent Samson. Comment convaincre de son innocence lorsqu’on est le coupable idéal ?

« Comment c'est loin » d'Orelsan

Avec Orelsan et Gringe.
En présence de Orelsan, Gringe et Christophe Offenstein.

Après une dizaine d’années de non-productivité, Orel et Gringe, la trentaine, galèrent à écrire leur premier album de rap. Leurs textes, truffés de blagues de mauvais goût et de références alambiquées, évoquent leur quotidien dans une ville moyenne de province. Le problème impossible de terminer une chanson. A l’issue d’une séance houleuse avec leurs producteurs, ils sont au pied du mur ils ont 24h pour sortir une chanson digne de ce nom. Leurs vieux démons, la peur de l’échec, la procrastination, les potes envahissants, les problèmes de couple, etc. viendront se mettre en travers de leur chemin.

« L'Hermine » de Christian Vincent

Avec Fabrice Luchini, Sidse Babett Knudsen, Corinne Masiero.
Projection en présence de Christian Vincent.

Xavier Racine est un président de cour d’assises redouté. Aussi dur avec lui qu’avec les autres, on l’appelle « le Président à deux chiffres ». Avec lui, on en prend toujours pour plus de dix ans. Tout bascule le jour où Racine retrouve Birgit Lorensen-Coteret. Elle fait partie du jury qui va devoir juger un homme accusé d’homicide. Six ans auparavant, Racine a aimé cette femme. Presque en secret. Peut-être la seule femme qu’il ait jamais aimée.

« Le Nouveau » de Rudi Rosenberg

Avec Max Boublil, Rephael Ghrenassia, Joshua Raccah, Géraldine Martineau.
Projection en présence de Rudi Rosenberg et Joshua Raccah.

La première semaine de Benoit dans son nouveau collège ne se passe pas comme il l’aurait espéré. Il est malmené par la bande de Charles, des garçons populaires, et les seuls élèves à l’accueillir avec bienveillance sont des « ringards ». Heureusement, il y a Johanna, jolie suédoise avec qui Benoit se lie d’amitié et tombe sous le charme. Hélas, celle-ci s’éloigne peu à peu pour intégrer la bande de Charles. Sur les conseils de son oncle, Benoit organise une soirée et invite toute sa classe. L’occasion de devenir populaire et de retrouver Johanna.

« La fille du patron » d'Olivier Loustau

Avec Olivier Loustau, Christa Théret et Florence Thomassin.
Projection en présence de Olivier Loustau.

Vital, 40 ans, travaille comme chef d’atelier dans une usine textile. Pour lui et ses camarades, le travail est avant-tout un gagne-pain. La vraie vie est ailleurs, sur un terrain de rugby, avec leur équipe de copains. Il est choisi comme ’cobaye’ par Alix, 25 ans, venue réaliser une étude ergonomique dans l’entreprise de son père sous couvert d’anonymat. La fille du patron est rapidement sous le charme de cet ouvrier réservé et secret qui s’ouvre peu à peu à son contact et se met à rêver d’une autre vie...

Film de clôture « Les Ogres » de Léa Fehner

Avec Adèle Haenel, Marc Barbé, Lola Dueñas, François Fehner, Inès Fehner, Marion Bouvarel. Projection en présence de Marion Bouvarel et Inès Fehner.

Quelques jours de la vie d’une compagnie de théâtre itinérant vivant dans l’excès.

Sélection Tour du Monde

« A peine j’ouvre les yeux » de Leyla Bouzid (Tunisie)

Avec Baya Medhaffar, Ghalia Benali, Montassar Ayari.
Sélection officielle festival de Toronto 2015.
Prix du public et prix Label Europa Cinémas aux Venice Days de la Mostra de Venise 2015.
Prix du public, prix du jury et prix de la meilleure interprétation féminine au festival de Saint-Jean de Luz 2015.
Bayard d’Or de la meilleur première oeuvre de fiction au Festival du film francophone de Namur 2015.

Tunis, été 2010, quelques mois avant la Révolution, Farah 18 ans passe son bac et sa famille l’imagine déjà médecin… mais elle ne voit pas les choses de la même manière. Elle chante au sein d’un groupe de rock engagé. Elle vibre, s’enivre, découvre l’amour et sa ville de nuit contre la volonté d’Hayet, sa mère, qui connaît la Tunisie et ses interdits..

« A perfect day » (Un jour comme un autre) de Fernando Leon de Aranoa (Balkans)

Avec Benicio del Toro, Tim Robbins, Olga Kurylenko, Mélanie Thierry.
Sélection festival de Sarajevo 2015, Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes 2015.

Un groupe d’humanitaires est en mission dans une zone en guerre Sophie, nouvelle recrue, veut absolument aider ; Mambru, désabusé, veut juste rentrer chez lui ; Katya, voulait Mambru ; Damir veut que le conflit se termine ; et B ne sait pas ce qu’il veut.

« Alias María » de José Luis Rugeles Gracia (Colombie)

Avec Karen Torres.
Sélection Un certain regard festival de Cannes 2015.

María, 13 ans, est une jeune soldate de la guérilla. On lui donne pour mission de protéger le nouveau-né du commandant. Elle-même est enceinte et décide de garder sa grossesse secrète pour ne pas être contrainte à avorter par le médecin du camp. A travers son regard, le film nous dévoile la terrible réalité du conflit armé en Colombie.

« Les délices de Tokyo » de Naomi Kawase (Japon)

Avec Kirin Kiki, Masatoshi Nagase, Kyara Uchida.
Sélection Un certain Regard festival de Cannes 2015.

Les dorayakis sont des pâtisseries traditionnelles japonaises qui se composent de deux pancakes fourrés de pâte de haricots rouges confits, « AN ». Tokue, une femme de 70 ans, va tenter de convaincre Sentaro, le vendeur de dorayakis, de l’embaucher. Tokue a le secret d’une pâte exquise et la petite échoppe devient un endroit incontournable...

« Avril et le monde truqué » de Frank Ekinci et Christian Desmares (France), animation

Avec les voix de Marion Cotillard, Philippe Katherine et Jean Rochefort.
Cristal d’or au Festival international du film d’animation d’Annecy 2015.

1941. Le monde est radicalement différent de celui décrit par l’Histoire habituelle. Napoléon V règne sur la France, où, comme partout sur le globe, depuis 70 ans, les savants disparaissent mystérieusement, privant l’humanité d’inventions capitales. Ignorant notamment radio, télévision, électricité, aviation, moteur à explosion, cet univers est enlisé dans une technologie dépassée, comme endormi dans un savoir du XIXème siècle, gouverné par le charbon et la vapeur. C’est dans ce monde étrange qu’une jeune fille, Avril, part à la recherche de ses parents, scientifiques disparus, en compagnie de Darwin, son chat parlant, et de Julius, jeune gredin des rues. Ce trio devra affronter les dangers et les mystères de ce Monde Truqué. Qui enlève les savants depuis des décennies ? Dans quel sinistre but ?

« Béliers » de Grimur Hakonarson (Islande)

Avec Sigurður Sigurjónsson, Theódór Júlíusson.
Prix Un certain regard Festival de Cannes 2015.

Dans une vallée isolée d’Islande, deux frères qui ne se parlent plus depuis quarante ans vont devoir s’unir pour sauver ce qu’ils ont de plus précieux leurs béliers.

« Ce sentiment de l'été » de Mikhaël Hers (France, Allemagne, Etats-Unis)

Avec Anders Danielsen Lie, Judith Chemla, Marie Rivière.
Prix du meilleur long métrage au festival international du film indépendant de Bordeaux 2015.

Sasha, jeune femme française d’une trentaine d’années, décède subitement à Londres. Nous accompagnons alors son fiancé américain, sa soeur, ainsi que d’autres proches dans les résonances de ce choc. Trois années, trois étés entre Berlin, Paris et New York.

« Dégradé » d'Arab et Tarzan Nasser (Palestine)

Avec Hiam Abbass, Maisa Abd Elhadi, Manal Awad.
Sélection Semaine de la Critique festival de Cannes 2015.
Mention spéciale du jury et Prix Jeune Public au Cinemed 2015.

Une famille mafieuse a volé le lion du zoo de Gaza et le Hamas décide de lui régler son compte ! Prises au piège par l’affrontement armé, treize femmes se retrouvent coincées dans le petit salon de coiffure de Christine. Ce lieu de détente devenu survolté le temps d’un après-midi va voir se confronter des personnalités étonnantes et hautes en couleur, de tous âges et de toutes catégories sociales...

« Et ta soeur » de Marion Vernoux (France)

Avec Grégoire Ludig, Virginie Efira.

Pierrick est encore sous le coup de la disparition récente de son frère. Alors pourquoi ne pas accepter l’invitation de Tessa, sa meilleure amie, dans sa maison familiale afin de passer une semaine seul à méditer sur sa vie ? Mais à son arrivée, Pierrick trouve la maison déjà occupée par Marie, la demi-soeur de Tessa, venue y soigner une blessure amoureuse. Après une soirée très arrosée suivie de l’arrivée inopinée de Tessa elle-même, le trio va aller de situations délicates en révélations inattendues…

« Il m'a appelée Malala » de Davis Guggenheim (Etats-Unis), documentaire

Avec Malala Youfsazai.

Un documentaire sur la courageuse Malala, jeune Pakistanaise devenue symbole de la lutte pour l’éducation des filles dans le monde après s’être soulevée, au péril de sa vie, contre le fondamentalisme religieux.

« Ixcanul-Volcan » de Jayro Bustamante (Guatemala)

Avec María Mercedes Croy, Maria Telon et Manuel Antún.
Ours d’Argent Berlinale 2015.
Abrazo du meilleur film et Prix du syndicat français de la critique de cinéma au Festival de Biarritz 2015.

Maria, jeune Maya de 17 ans, vit avec ses parents dans une plantation de café sur les flancs d’un volcan, au Guatemala. Elle voudrait échapper à son destin, au mariage arrangé qui l’attend. La grande ville dont elle rêve va lui sauver la vie. Mais à quel prix...

« Janis » d'Amy Berg (Etats-Unis), documentaire

Avec Janis Joplin.
Mostra de Venise hors compétition 2015.

Janis Joplin était une rock star et une déesse de la musique, mais pas que... Réalisé par Amy Berg (nommée aux Oscars pour son film "Délivrez-nous du Mal") et produit par Alex Gibney (Oscarisé pour son documentaire "Un taxi en enfer"), le film dépouille le personnage rock’n’roll qu’était Janis mais révèle aussi la douce, fiable, sensible et puissante femme derrière la légende. L’incroyable histoire d’une épique, turbulente et courte vie qui changea la musique pour toujours.

« La passion d'Augustine » de Léa Pool (Québec)

Avec Céline Bonnier, Lysandre Ménard, Diane Lavallée.
Prix du Public festival d’Angoulême 2015.

Simone Beaulieu, devenue Mère Augustine, dirige avec succès un petit couvent sur le bord du Richelieu. Passionnée, résiliente, elle met toute son énergie et son talent de musicienne au service de ses élèves. Lorsque sa nièce Alice lui est confiée, une nouvelle pianiste prodige qui fait son entrée, une jeune femme dont les aspirations sont au diapason de l’époque, qui rappelle à Mère Augustine un passé qu’elle avait cru mis de côté. L’école est un joyau musical qui rafle tous les grands prix de piano. Les murs respirent la musique. Et, à défaut de prier, on chante !… Mais lorsque le gouvernement du Québec instaure un système d’éducation publique au milieu des années soixante, l’avenir de Mère Augustine et de ses sœurs est menacé.

« Le Bouton de nacre » de Patricio Guzmàn (Chili), documentaire

Ours d’Argent du meilleur scénario Berlinale 2015.

Le Bouton de nacre est une histoire sur l’eau, le Cosmos et nous. Il part de deux mystérieux boutons découverts au fond de l’Océan Pacifique, au large des côtes chiliennes.

« Le Prophète » de Roger Allers (Etats-Unis), animation

Avec les voix de Salma Hayek-Pinault et Mika.

Sur l’île imaginaire d’Orphalese, une fillette espiègle de 8 ans, Almitra, fait la connaissance de Mustafa, prisonnier politique assigné à résidence. Une amitié improbable naît de cette rencontre inattendue. Mais le jour de leur rencontre, le gouvernement apprend à Mustafa qu’il est enfin libéré les soldats le conduisent aussitôt à un bateau qui doit le ramener dans son pays. En chemin, Mustafa fait part de sa conception de l’existence et de ses poèmes à la population d’Orphalese, tandis qu’Almitra le suit en secret. À chaque étape du parcours, elle imagine de somptueux paysages illustrant ses propos. Cependant, lorsque la fillette comprend que le gouvernement réserve un sort funeste à Mustafa, elle décide de tout tenter pour lui venir en aide.

« Le temps des rêves » d'Andreas Dresen (Allemagne)

Avec Merlin Rose, Julius Nitschkoff, Marcel Heuperman.
Compétition Berlinale 2015

1990. Dans ce contexte fait de nouveautés, 5 jeunes garçons de Leipzig, élevés dans la culture est-allemande, se retrouvent désœuvrés après la chute du Mur. Ils décident de lancer une boîte de nuit alors que le pays s’ouvre à la musique techno.

« Les Suffragettes » de Sarah Gavron (Grande-Bretagne)

Avec Carey Mulligan, Helena Bonham Carter, Brendan Gleeson, Anne-Marie Duff, Ben Whishaw, Meryl Streep.

Angleterre, 1912. Maud, une jeune femme issue d’un milieu modeste travaillant dans une blanchisserie, se retrouve engagée dans le mouvement féministe des Suffragettes. Se rendant compte que les manifestations pacifiques ne mènent à rien, elle commence à se radicaliser, quitte à perdre son foyer, ses enfants ou même sa vie, dans son combat pour l’obtention du droit de vote des femmes.

« Madame Bovary » de Sophie Barthes (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne)

Avec Mia Wasikovska, Ezra Miller.
Sélection officielle festivals de Deauville,
Toronto, Telluride et Londres 2015.

Emma Rouault, fraîchement sortie du couvent, épouse Charles Bovary, un médecin de campagne qui se réjouit d’avoir trouvé la compagne parfaite. Emma occupe ses journées à aménager sa nouvelle demeure, dessine, joue du piano et reçoit avec élégance les visiteurs. Cette vie monochrome auprès d’un époux sans raffinement est bien loin des fastes et de la passion auxquels elle aspire. Ses rencontres avec M. Lheureux, habile commerçant, le Marquis d’Andervilliers, et Léon, jeune clerc de notaire, vont rompre la monotonie de son existence.

« Mekong stories » de Phan Dang Di, Vietnam

Avec Do Thi Hai Yen.
Compétition Berlinale 2015.

À la fin des années 1990, le Vietnam est pris dans la tourmente économique et la surpopulation a obligé le gouvernement à prendre des mesures. C’est alors qu’un étudiant en photographie arrive à Saigon et tente de s’introduire dans un bidonville, où il fait la rencontre d’un jeune homme qui a pris la décision de subir une vasectomie afin d’obtenir de l’argent du gouvernement.

« Mia Madre » de Nanni Moretti (Italie)

Avec Margherita Buy, John Turturro et Giulia Lazzarini.
Compétition Festival de Cannes 2015.

Margherita est une réalisatrice en plein tournage d’un film dont le rôle principal est tenu par un célèbre acteur américain. À ses questionnements d’artiste engagée, se mêlent des angoisses d’ordre privé sa mère est à l’hôpital, sa fille en pleine crise d’adolescence. Et son frère, quant à lui, se montre comme toujours irréprochable… Margherita parviendra-t-elle à se sentir à la hauteur, dans son travail comme dans sa famille ?

« Paris-Willouby » de Quentin Reynaud et Arthur Delaire (France)

Avec Stéphane De Groodt, Isabelle Carré, Alex Lutz

Les Guilby-Lacourt forment une famille recomposée typique de notre époque. Entre père, belle-mère, petite sœur, frère, demi-sœur, ou encore demi-oncle, ils ont parfois du mal à s’y retrouver ! Un soir, ils apprennent la mort d’un grand-père avec qui ils ont coupé les ponts depuis une dizaine d’années. Fatalement voués à cohabiter le temps d’un long voyage pour se rendre à son enterrement, ils vont tous très vite devoir s’adapter au concept du "vivre ensemble" dans l’espace exigu de la voiture familiale. Pour le meilleur et pour le pire !

« Paulina » de Santiago Mitre (Argentine)

Avec Dolores Fonzi, Oscar Martinez, Esteban Lamothe.
Prix Fipresci et Prix Nespresso à la Semaine de la Critique festival de Cannes 2015.
Prix Horizontes Latinos de San Sebastian 2015.
Prix d’interprétation féminine pour Dolores Fonzi au Festival Biarritz Amérique Latine 2015.`

Paulina, 28 ans, décide de renoncer à une brillante carrière d’avocate pour se consacrer à l’enseignement dans une région défavorisée d’Argentine. Confrontée à un environnement hostile, elle s’accroche pourtant à sa mission pédagogique, seule garante à ses yeux d’un réel engagement politique ; quitte à y sacrifier son petit ami et la confiance de son père, un juge puissant de la région. Peu de temps après son arrivée, elle est violemment agressée par une bande de jeunes et découvre que certains d’entre eux sont ses élèves. En dépit de l’ampleur du traumatisme et de l’incompréhension de son entourage, Paulina va tâcher de rester fidèle à son idéal social.

« Pauline s'arrache » d'Emilie Brisavoine (France), documentaire

Sélection ACID festival de Cannes 2015.

Ça commence comme un conte de fées il y a une reine, un roi et leurs beaux enfants, Pauline, Anaïs et Guillaume. Mais c’est plus compliqué, plus punk, le roi porte des talons aiguille, la reine veut rattraper le temps perdu, leurs héritiers se rebellent. Rien ne va plus, Pauline s’arrache.

« Peur de rien » de Danielle Arbid

Avec Manal Issa, Paul Hamy, Vincent Lacoste.
Sélection Contemporary World Cinéma au festival de Toronto 2015.
Compétition festival du film Francophone de Namur 2015.

Les années 90. Lina, 18 ans, débarque à Paris pour étudier. Elle vient chercher ce qu’elle n’a jamais trouvé au Liban une certaine forme de liberté. L’instinct de survie comme seul bagage, elle vogue d’un Paris à l’autre au rythme de ses rencontres amoureuses et prend conscience de sa place...

« Back Home » (Plus fort que les bombes) de Joachim Trier

Avec Isabelle Huppert, Jessie Eisenberg.
Compétition festival de Cannes 2015.

La préparation d’une exposition consacrée à la célèbre photographe Isabelle Reed trois ans après sa mort inattendue amène son mari et ses deux fils à se réunir dans la maison familiale. Refait alors surface un secret qui plonge leurs vies apparemment calmes dans le chaos.

Sélection Courts métrages

« A bras le corps » de Manon Gaurin

Clément, jeune homme d’une vingtaine d’année est catapulté dans un centre de rééducation pour accidentés de la route. Il va rencontrer Léo, une victime qui est dans une rage permanente contre le monde entier. Ensemble ils vont apprendre à se connaitre et a vivre ensemble. Seulement pour quelles raisons Clément est-il arrivé dans ce centre ?

« Ascension » de Thomas Bourdis, Martin de Coudenhove, Caroline Domergue, Colin Laubry, Florian Vecchione.

Au début du 20ème siècle, deux alpinistes portent une statue de la Vierge au sommet d’une montagne.

« Bal de famille » de Stella di Tocco

Projection en présence de Annarita Zambrano (coscénariste) et Michel Tavares (producteur).

Un village quelque part en France. Julie, 25ans revient pour quelques jours dans la maison familiale. Tout le monde est là pour l’accueillir la mère, le frère et la petite sœur. Tout le monde sauf le père.

« Conte de fées à l'usage des moyennes personnes » de Chloé Mazlo

Projection en présence de Chloé Mazlo.

« De bonnes sensations » de Benoît Rambourg

Projection en présence de Benoit Rambourg.

Où se cache le sexe d’un homme qui ne peut plus sentir son pénis ?

« Gueule de loup » d'Alice Vial

Projection en présence d’Alice Vial.

Elisa habite seule avec sa mère, Jeanne, dans un hameau des Alpes de Hautes Provence, à flanc de rocher. La petite fille supporte mal les absences prolongées de sa maman qui fait des ménages de nuit à Gap. L’enfant tente de combler sa solitude avec une marionnette à gueule de loup qu’elle tient toujours gantée à son avant‐bras. Un matin Elisa entend à la radio que des loups se sont échappés d’un parc naturel des environs. Elle annonce à sa mère qu’elle va partir avec eux.

« Maman(s) » de Maïmouna Doucouré

Projection en présence de Maïmouna Doucouré.

Aida, 8 ans, habite un appartement de banlieue parisienne. Le jour où son père rentre de son voyage du Sénégal, leur pays d’origine, la vie d’Aida et de toute la famille est complètement bouleversé le père est revenu accompagné d’une sénégalaise qu’il présente comme sa deuxième femme.

« Quelques secondes » de Nora El Hourch

Projection en présence de Nora El Hourch.

Le quotidien de 5 jeunes filles qui vivent dans un Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale de Paris. Toutes hantées par un passé chargé (viols, abandon, violences), elles tentent d’avancer et préfèrent voir le verre à moitié à plein. Toutes, sauf Sam.

« Silence ennemi » de Catherine Lipinski

Projection en présence de Catherine Lipinski.

Joséphine, officier de la BAC, vient de sortir de l’hôpital après un long séjour dans le coma. Atteinte d’aphasie, elle peine à se retrouver malgré le soutien de ses proches et collègues. Joséphine va devoir se battre et travailler dur pour retrouver sa vie d’avant. Mais elle s’isole, rongée par la colère et obsédée par la vengeance.

« Sous nos empreintes » d'Eduardo Sosa Soria

Projection en présence d’Eduardo Sosa Soria.

– Tu es pire qu’elle. Tu ne veux même pas lui donner une chance.
– Justement, peut-être qu’elle aurait dû réfléchir. Si on n’était pas nées, elle aurait été libre, elle n'aurait pas été obligée de se barrer.
– Et on n’aurait pas été là. Tu préfèrerais ça

« Sous tes doigts » de Marie Christine Courtès

« Sous tes doigts » de Marie Christine Courtès

Le jour de la crémation de sa grand-mère, Emilie, une jeune métisse asiatique, se plonge dans les souvenirs de la vieille femme. Elle découvre l’Indochine de Hoà, sa rencontre avec un colon français, la naissance de sa mère, et le départ tragique vers la France en 1956.

L’édition 2020 du Festival était prévue du 10 au 14 novembre !

La situation sanitaire nous a conduit à son annulation, les rassemblements étant interdits et les cinémas fermés par décision administrative.

Vous attendiez de découvrir en avant première, comme chaque année, une trentaine de longs métrages issus du monde entier, mais malheureusement ce ne sera pas possible. Mais, lorsque les salles de cinéma ouvriront à nouveau, nous vous informerons sur les sorties de films sélectionnés, via nos réseaux sociaux.  

Allez les voir, vous participerez ainsi sur tout le territoire au plaisir de partager des découvertes, des émotions, comme si vous étiez dans les salles du Rex à Sarlat, où nous nous retrouverons pour la prochaine édition du Festival, du 9 au 13 novembre 2021.

Rendez-vous du 9 au 13 novembre 2021

Nous sommes au regret de vous annoncer l'annulation de la 29ème édition du festival qui devait se tenir du 10 au 14 novembre 2020.

Nouvelle identité, nouveau site, nouvelle édition… Tout ceci demande un peu de temps et cette page n’est pas encore disponible. Nous vous invitons à revenir prochainement pour en découvrir le contenu.

Ne manquez pas la suite